Bulletin de la paroisse

EGLISE CATHOLIQUE SAINT FRANÇOIS D’ASSISE - L’ORGUE D’ÉGLISE PINCHI

L’orgue d’église de l’église catholique de Saint François d’Assise est une construction qui date depuis 1939 et qui a été fabriquée par la fameuse usine italienne PINCHI.
Sa fabrication a été complétée peu après l’éclatement de la Deuxième Guerre Mondiale selon le fils du fabriquant Guido Pinchi. Il est, jusqu’aujourd’hui, le plus grand qui existe dans une église grecque. Il est composé de deux claviers pour les mains ainsi que d’une série de pédales. La console de l’orgue se trouve aux bas fonds du temple et est connectée aux tuyaux par un câble épais. Dans ce cas là, nous avons ce que l’on appelle « transmission électrique ».
L’orgue dispose au total 1560 tuyaux dont 617 appartiennent au clavier bas, appelé Organo Grande (Grand Orgue) et ils sont repartis en 11 rangs qui se mettent en marche à l’aide de 7 jeux qui se trouvent sur la console. Le haut clavier est appelé Organo Espressivo (Orgue Expressif) et dispose 793 tuyaux, repartis en 14 rangs qui sont contrôlés par 10 jeux de la console. Les tuyaux de cette partie sont enfermés dans une chambre dont la face, qui donne sur le temple, a des fentes qui ferment et ouvrent à l’aide de la pédale droite afin de lasser plus ou moins de son libre. La partie des pédales est composée de 96 tuyaux qui se trouvent à l’arrière parti de l’orgue et ne sont pas visibles de la face. Les tuyaux ont des dimensions énormes ; le plus grand mesure 5 mètres et se met en marche par la première pédale et par la situation sur le même rang de Contrabass 16’. Il y a aussi 6 pèdales qui facilitent diverses fonctions comme le Tremoulo, qui produit des ondes du son du haut clavier, l’Unione Tastiere qui relie les deux claviers de façon que l’organiste fasse retentir le haut clavier simultanément tout en jouant au bas clavier, deux accouplements de touches vers les pédales, mais ici les pédales sont jointes aux touches automatiquement et de même, les octaves aigues s’écoutent simultanément avec les touches qui sont d’une octave plus haute en poussant seulement une touche. Pour arriver à la meilleure performance de l’orgue, un soufflet énorme de compression d’air et d’alimentation, est situé à la base des tuyaux et alimente les divers parts d’air compressé à l’aide des tuyaux spéciaux.
Les tuyaux de cet orgue particulier se divisent en deux catégories selon la manière de production du son. La plupart des sons se produisent par des jeux de fonds comme à la façade, mais il y a aussi des jeux d’anches qui produisent des jeux du type Trompette ou d’Hautbois.
Parmi les jeux de l’orgue il y a aussi la catégorie des instruments à cordes, où les tuyaux d’un diamètre limité produisent un son presque nasal qui rappelle les cordes. A ces tuyaux on attribue l’appellation Viola et Coro de Violes tandis que, si l’on ajoutera le rang de Celeste (Voix Celeste), le son qui se produit présente l’effet d’ondulation. La construction des tuyaux (voicing) de cet orgue est parfaite pour l’interprétation d’oeuvres de l’époque Romantique et Contemporaine sans quand même de l’exclure d’usage pour les oeuvres mde l’époque Baroque. L’orgue s’est reconstruit de fond en comble en 2006 aux bons soins du curé le Père Luc, OFM de la compagnie italienne d’orgues Alessandro Giacobazzi.

organ brochure French

  • Brochure Organ Fr Brochure Organ (1,42 MB)

Bulletin de la paroisse